L’investissement locatif : loi Pinel ou LMNP, comment choisir ?

Investir dans la pierre est la façon la plus fiable et sereine faire des placements financiers. En effet, grâce à ce type d’achat, vous vous constituez un patrimoine, qui vous permet de gagner de l’argent grâce à la location, à une plus-value lors de la revente ou bien en le transmettant à vos proches. Cependant, pour que cet investissement immobilier soit bénéfique, il faut qu’il soit bien réalisé.

Si vous souhaitez mettre en location un bien immobilier que vous avez acheté, plusieurs dispositifs sont disponibles pour rentabiliser au plus vite votre investissement locatif :

  • Soit la loi Pinel
  • Soit LMNP (loueur de meublé non professionnel)

Ces dispositifs ont des avantages communs non négligeables, comme :

  • La création de revenus réguliers complémentaires
  • La constitution d’un patrimoine
  • La transmission aux ayants droits (succession, donation simple, donation avec démembrement, etc.)
  • La mise en place d’une prévoyance.

De plus, lorsqu’un bien immobilier (appartement, maison, etc.) est acheté en commun avec plusieurs personnes, si l’un des acquéreurs décède, le crédit est alors soldé. C’est donc un moyen de sécuriser votre famille en la mettant à l’abri de toute épreuve.

Entre la loi Pinel et LMNP, aucun de ces deux dispositifs n’est meilleur que l’autre. Ils sont simplement différents. Le choix se fait en fonction de votre situation fiscale personnelle et de vos objectifs. N’hésitez pas à nous contacter pour effectuer une étude personnalisée de votre situation.

Acheter un bien immobilier avec le dispositif Pinel : misez sur la réduction de vos impôts

La loi Pinel vous permet de réduire vos impôts sur le revenu. En effet, la réduction est directement reportée sur votre montant d’imposition. Par exemple, pour un investissement immobilier de 200 000 euros, ce dispositif vous permet de déduire 4 000 euros par an sur vos impôts, et cela pendant 9 ans, vous faites donc une économie de 36 000 euros sur votre achat.

Pour bénéficier de ce dispositif, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • Le bien immobilier doit être loué non-meublé.
  • Vous devez le détenir pendant 6, 9 ou 12 ans. Plus l’engagement est long, plus la réduction sera grande, allant de 12 à 21 %.
  • Le prix de location au m2 est plafonné en fonction de la zone où se situe le logement.
  • Le logement doit être la résidence principale du locataire qui l’occupe.
  • Le locataire doit respecter un plafond (défini selon votre zone notamment) sur ses revenus N-2 (2 ans auparavant).

Acheter un bien immobilier avec le dispositif LMNP : des revenus complémentaires non fiscalisés

Le loueur meublé non professionnel (LMNP) vous permet d’obtenir un amortissement sur votre bien immobilier pour ne pas payer d’impôts sur les loyers perçus. Ce dispositif est donc un moyen de vous créer un complément de revenus non fiscalisé.

Aucune condition n’est requise pour ce dispositif, si ce n’est de louer votre bien immobilier meublé bien sûr. Le logement doit donc être équipé afin que le locataire puisse dormir et manger dedans.

Les meubles n’ont pas besoin d’être neufs mais ils doivent être en bon état d’usage. Le logement sous dispositif LMNP doit donc pouvoir être habité par votre locataire juste en y installant ses affaires personnelles dedans. Sachez que la liste des meubles requis dans le logement est précisément détaillée par l’État, vous n’aurez donc pas de surprise en choisissant ce dispositif.

Enfin, contrairement à la loi Pinel, le statut de loueur de meublé non professionnel ne rentre pas dans le plafonnement des niches fiscales, ce qui facilite vos démarches pour trouver des locataires.

En résumé, pour choisir votre investissement locatif, il faut prendre en considération de nombreux critères.

Vous avez un projet ? Contactez-nous pour une étude personnalisée afin de trouver le dispositif le plus avantageux pour vous.